Tchéquie

Avant de gravir nos premières montagnes tchèques, nous nous sommes accordés un peu de repos chez Barbara et Andreas à Linz en Autriche. Elle professeur des écoles , lui aumônier, un couple plein de cœur avec qui nous avons partagé du bon vin autrichien. Et pour le plus grand bonheur de Sophie, une séance de cuisine pour apprendre la technique du fameux strudel, en version salée et en version sucrée!

P1010339

P1010342

Tout bien requinqués, nous avons alors traversé la frontière tchèque dans une ambiance de no man’s Land. Les montées et les descentes souvent abruptes, tantôt sur l’asphalte, tantôt sur des terrains humides semés de caillasse nous ont valu quelques belles suées. Quand Sophie poussait son vélo à bout de force, Simon préférait encore pédaler comme un acharné tant il lui coûtait de tirer la charge de la remorque à la seule force de ses bras…

P1010346

P1010351

P1010376

La pluie nous a finalement bien rafraîchi et les gourdes se sont vidées plus vite.

Nos premiers jours en République tchèque nous ont davantage dépaysé. Tout change pour nous. La bohème du sud est luxuriante de verdure, le chant des oiseaux n’est plus le même et nous croisons davantage de biches, de cerfs, de lièvres, de chevaux…les villages que nous traversons sont très rustiques, on sent l’odeur des feux de bois. On ne voit pas grand monde dehors. On ne comprend absolument rien à ce que nous raconte les tchèques et il est rare de décrocher un sourire dans les campagnes. Peu à peu nous ressentons et observons les effets du communisme sur cette société, puis ceux de la fin du communisme et du virage vers une société de marché. C’est avec quelques couchsurfers (pas facile à trouver) que nous trouvons quelques réponses à nos interrogations…
Certains nous expliquent alors que nous rencontrerons difficilement des personnes de plus de 30 ans parler anglais. Ceux là ont appris le russe. Que sourire peut être pris pour de la folie. Que poser des questions sur la vie privée des gens n’est pas bien vu. Les gens ne semblent pas vraiment curieux de notre attirail sur roues, on ne sent pas toujours bienvenus. ils ne saisissent pas trop l’intérêt de voyager à vélo….
IMG_20160531_172344
P1010374
P1010369
P1010360
P1010391
P1010393
P1010395
Au fait? on mange quoi en République tchèque? Du pain, beaucoup de pain à en regarder les caddies des gens. Des plats à base de pomme de terre, des viandes en sauces et une variété incroyable de charcuterie.
On ne trouve pas de boulangerie ou très difficilement… l’arrivée dès supermarchés aurait tuer ce savoir faire.
Question savoir faire, ils n’ont pas oublié comment faire de la bonne bière ! On en trouve partout, tout le monde en boit tout le temps pour épancher la soif quand le soleil d’Europe central cogne sec (et même quand il ne cogne pas en fait…)
IMG_20160608_105339
P1010405

Nous vivons des situations parfois bien cocasses. Comme ce Irka qui nous a fait boire de la gnole dans son atelier de mécano remplis de poster de femmes à poil.

 

 

Ou ces campings ouverts mais en fait fermés, où les réceptionnistes n’arrivent jamais…

P1010407

P1010409

Plusieurs jours sans croiser de supérette, vive la polenta et la purée mousseline…

Et puis Prague! Cette ville splendide et ultra touristique ! Cette ville qui nous montre un tout autre visage du peuple tchèque, de son histoire. Une certaine modernité, des quartiers cosmopolites, un marché fermier incroyablement diversifié côtoyant un événement sur la street food. On en prend plein les yeux d’art déco, et on croise des immeubles cubistes…
Autant de choses qui nous font presque oublier le sentiment d’étrangeté parfois désagréable que nous avons eu en Bohême. Peut-être que les retrouvailles avec les parents et la tante de Sophie y sont aussi pour quelque chose 😉
P1010424
P1010417
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
Encore quelques jours dans ce pays avant de rejoindre l’Elbe en Allemagne, qui semble bien prometteur…
IMG_20160607_191725
IMG_20160608_090257
Pour partager cette page :

Categories: Non classé

4 comments

  • Paola

    Miam tout ça fait bien envie (euh à part les routes caillouteuses!)… ici on essaie de passer entre les gouttes, apéro des voisins last week autour de compost presque mature, où je vous ai bien regrettés! Manon a grandit ça fait plaisir à voir!
    bien des bises, continuez!

    • Sophie Minotto

      Salut Paola ! Figures toi que nous aussi on a bien pensé à toi hier soir: nous étions chez un couple qui vit dans une maison partagée en 3 étages. Ce n’était pas un habitat partagé en tant que tel mais le jardin est collectif et tous les enfants jouent ensemble ! Ce soir là,un voisin a spontanément proposé un barbecue et tout le monde a apporté un truc! Une ds voisines s’est tout naturellement occupée de nourrir Manon et son nouveau compagnon du soir! On s’est senti si bien ! C’était si facile et tellement agréable de partager ce moment ! Gros bisous !

  • dayard

    Coucou les voyageurs, vous n’avez pas compris que le dégripant local pour Irka c’est la gnole, cela degraisse les tuyaux…
    Vous me faites envie avec toutes vos rencontres et vous aventures.
    Je pense très fort à vous et vous fait des gros bisous.
    Maman momo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *